Plein écran
© reuters

Le président ukrainien va signer avec Poutine

Le président ukrainien part mardi pour Moscou pour signer des accords de coopération et parler d'un prêt de plusieurs milliards de dollars, au grand dam de l'opposition qui manifeste depuis la suspension d'un accord avec l'UE.

Viktor Ianoukovitch et son homologue russe Vladimir Poutine doivent présider à des consultations à l'issue desquelles "seront signés un ensemble d'accords bilatéraux", a indiqué le Kremlin dans un communiqué. Des médias ont aussi évoqué un prêt pouvant aller jusqu'à 15 milliards de dollars de la Russie à l'Ukraine, pays qui fait face à une profonde crise économique et financière.

Opposition
L'opposition ukrainienne, qui a appelé à manifester en masse, a intensifié ses actions mardi. Environ 200 militants pro-européens ont organisé un piquet sur la route de l'aéroport que devait emprunter le président, a indiqué le parti Batkivchtchina sur son site. Sur la place de l'Indépendance dans le centre de Kiev, un membre de l'opposition a appelé à aller manifester "devant les organes du pouvoir". "Ianoukovitch va décider quelque chose avec Poutine. Nous devons montrer qu'il ne contrôle plus rien ici", a lancé ce militant, Igor Loutsenko. Ce déplacement intervient au surlendemain d'une nouvelle manifestation monstre de l'opposition, galvanisée par la dénonciation de la visite de Viktor Ianoukovitch à Moscou, et par un assaut policier lancé -- sans réussir -- la semaine dernière contre les opposants à Kiev.

La Russie, indésirable pour l'opposition
Dans une résolution adoptée dimanche, l'opposition a "interdit" au chef de l'Etat de signer des accords en vue de l'adhésion à l'Union douanière d'ex-républiques soviétiques pilotée par Moscou. L'opposition, qui a mobilisé des centaines de milliers de personnes dimanche et les weekends précédents, appelle à un grand rassemblement mardi à 18H00 (16H00 GMT).