Plein écran
© reuters

Le repas "gauche caviar" de François Hollande

François Hollande et Bernard-Henri Lévy ont déjeuné ensemble le mois dernier dans l'une des adresses les plus chères de Paris, à 140 euros l'entrée.

Alors que Nicolas Sarkozy a timidement exprimé ses regrets à propos du choix du Fouquet's le soir de sa victoire, François Hollande risque bien, lui aussi, d'avoir du mal à faire digérer à son "peuple de gauche" un repas organisé en toute discrétion le 31 janvier dernier dans un prestigieux restaurant gastronomique "Le Laurent", à deux pas des Champs-Elysées.

L'objectif de cette réunion était de réchauffer les relations entre les deux hommes, BHL étant un partisan notoire de Ségolène Royal lors de la dernière élection présidentielle et proche de Sarkozy lors de la dernière campagne libyenne. Une rencontre banale, somme toute, à l'inverse du choix du restaurant pour un candidat qui déclare la guerre au monde de la finance ou répète son antipathie à l'égard des riches.

Visiblement, le socialiste apprécie la fine cuisine (en dépit d'un régime draconien) et les adresses de luxe. Car, d'après Atlantico ou Midi-Libre qui ont repris l'information, l'enseigne en question se montre un rien exclusive. À commencer par l'entrée, où l'on pointe des "truffes noires et salade de mâche, toasts 'melba'" à 140 euros. D'après des indiscrétions relayées par ces deux sites, Hollande et BHL auraient ensuite partagé un carré d'agneau à 92 euros et un dessert à 30 euros. Soit une addition de 262 euros par personne, vins non compris. À ce prix, le Fouquet's paraît presque abordable avec son menu à 130 euros.

Au lendemain des regrets exprimés par Nicolas Sarkozy, François Hollande avait ironisé sur l'attitude de son adversaire, lui trouvant un "côté touchant, petit garçon, qui a balbutié, bafouillé". Reste à voir le ton qu'empruntera François Hollande si on lui pose la question et surtout qu'en diront les anti "gauche caviar"?