Illustratiebeeld.
Plein écran
Illustratiebeeld. © Kristof Pieters

Le taux d’alcoolémie autorisé dans les pays européens

L’arrestation en état d’ivresse du président du Parlement flamand, Kris Van Dijck, relance le débat de la tolérance zéro en matière d’alcool. Certains pays européens ont déjà franchi le cap. Qu’en est-il des autres pays? À quoi devez-vous attendre si vous partez en vacances en Europe?

  1. “Pas en état, tu conduis pas”

    “Pas en état, tu conduis pas”

    L'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) a lancé lundi une nouvelle campagne de sensibilisation à la conduite sous influence. Intitulée "Les vrais amis disent : pas en état, tu ne conduis pas", elle vise à inciter tout un chacun à empêcher ses amis et proches de prendre le volant en état d'ivresse. Cela alors qu'un conducteur sur deux est testé positif à l'alcool après un accident survenu de nuit le week-end sur les routes du sud du pays.
  2. Un jeune conducteur sur trois a reçu au moins un PV l'an dernier en Wallonie et à Bruxelles

    Un jeune conducteur sur trois a reçu au moins un PV l'an dernier en Wallonie et à Bruxelles

    En Belgique, un conducteur âgé de 18 à 30 ans sur quatre (27%) a reçu au moins un procès-verbal au cours de l'année écoulée, rapporte mardi l'Institut Vias. C'est à Bruxelles et en Wallonie que les jeunes conducteurs sont les plus réprimandés, alors que le risque de se faire contrôler est plus important au nord du pays, relève le centre de connaissance sur la mobilité et la sécurité routière.