Amirali Alavi et son père Farzad Alavi.
Plein écran
Amirali Alavi et son père Farzad Alavi. © AFP

Le témoignage émouvant d’un Irano-Canadien qui a perdu sa mère dans le crash aérien à Téhéran

"Lorsqu'on a appris que l'avion avait été abattu par un missile, c'est comme si elle était morte une deuxième fois": la colère le dispute à la douleur pour Amirali Alavi, un étudiant irano-canadien qui a perdu sa mère dans l'accident du Boeing abattu par l'Iran.