Plein écran
© EPA

Le tireur de Hanau avait essayé de déposer plainte contre une “organisation secrète”

L'homme identifié comme étant l'auteur des attaques de mercredi soir à Hanau était entré en contact avec des procureurs allemands en novembre. Il souhaitait déposer plainte contre une "organisation non identifiée qui a pour objectif de contrôler le monde".

Le procureur fédéral confirme vendredi avoir été sollicité, mais précise que les allégations du suspect n'étaient alors pas teintées d'idées racistes ou proches de l'extrême droite. La demande, dans laquelle l'auteur présumé des attaques affirmait qu'une puissante organisation "infiltrait l'esprit des gens pour s'emparer de certaines choses afin de contrôler les affaires du monde", était restée sans suite.

De leur côté, les enquêteurs allemands envisagent la piste selon laquelle l'homme était un déséquilibré mental. Le chef de la police fédérale criminelle a évoqué une "maladie psychotique grave" apparente chez le suspect.