Le tireur de l’Ohio avait établi deux listes macabres: l’une pour les gens à tuer, l'autre pour ceux à violer

Le jeune homme de 24 ans qui a ouvert le feu dans un quartier animé de Dayton dans l’Ohio ce week-end avait eu, plus jeune, un comportement problématique qui lui avait valu d’être suspendu de l’école qu’il fréquentait. Connor Betts a fait une partie de sa scolarité à la Bellbrook High School. En première secondaire, il avait établi une liste des gens à tuer et une liste des gens à violer.

Plein écran
© REUTERS

Une ancienne camarade de classe a expliqué à la presse locale de Dayton que Connor Bretts, qui avait 17 ans à l’époque, lui avait dit qu’il fantasmait sur l’idée de lui trancher la gorge. Elle se rappelle que même lui avait estimé que ses pensées étaient “macabres” et effrayantes.

Deux anciens élèves ont confié à l’Associated Press qu’il avait été suspendu des cours quand ses listes avaient été découvertes. “Il y avait une liste des meurtres qu’il envisageait et une liste des viols qu’il voulait faire. Mon nom était sur la liste des viols”, confie une ancienne pom-pom girl de l’école, énervée. La police l’avait contactée pour la prévenir. “L’officier m’avait dit qu’il ne serait pas à l’école pendant un moment.” Elle n’a pas été prévenue de son retour et confie avoir été surprise de le voir marcher dans les couloirs un peu plus tard.

L’ancien directeur de Bellbrook “ne conteste pas” l’information mais a refusé de donner plus de détails.

Connor Betts a fait 9 morts et 27 blessés. Il a été abattu par les forces de police alors qu’il tentait de pénétrer dans un bar bondé. S’il avait réussi à entrer au Ned Peppers Bar, le résultat aurait été “catastophique”. La fusillade a duré moins d’une minute. Parmi les victimes, la soeur du tireur, âgée de 22 ans.

Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© EPA
Plein écran
© REUTERS