Plein écran

Le tueur de l'Etat de New York se justifiait dans une lettre