Plein écran

Les Américains sont un peu moins obèses

Le taux d'adultes obèses aux Etats-Unis a légèrement diminué en 2011 pour s'établir à 26,1% (-0,5%), a annoncé mardi l'Institut Gallup qui étudie le poids des habitants du pays depuis 2008. Ce taux était de 26,6% en 2010, 26,5% en 2009 et 25,5% en 2008.

En 2008, le pourcentage de personnes obèses et en surpoids était de 62,2%, augmentant en 2009 pour passer à 63,1%, avant de baisser à nouveau en 2010 à 62,9% et en 2011 à 62,1%. Le sondage Gallup a été réalisé auprès de 335.050 adultes américains, à partir de leur indice de masse corporelle, du 1er janvier au 31 décembre 2011, avec une marge d'erreur de 0,2 à 1%. Les Noirs, les personnes à bas revenus et les personnes âgées de 45 à 64 ans sont en 2011, comme les années précédentes, les plus susceptibles d'être atteints d'obésité.

Cette légère baisse "est une inversion positive de ce qui était autrefois une tendance négative. Le coût de l'obésité est si élevé qu'une amélioration, même légère, peut faire épargner beaucoup d'argent à l'économie américaine", analyse Gallup, pour qui l'obésité et les maladies chroniques associées coûtent aux entreprises seules quelque 150 milliards de dollars par an. "Mais avec un adulte obèse sur quatre, le pays a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de changer", ajoute Gallup. (afp)

  1. Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de trois ans, Donald Trump dénonce inlassablement les règlementations environnementales, trop nombreuses et souvent inutiles à ses yeux. Après les ampoules à économie d'énergie, moquées lors des meetings de campagne "Make America Great Again", le président américain s'est lancé vendredi dans un nouveau combat: les mécanismes visant à économiser l'eau dans les toilettes.
  2. L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    L’auteur de la fusillade sur la base navale en Floride est un Saoudien en formation militaire

    Un homme identifié comme un Saoudien en formation militaire a ouvert le feu vendredi dans une base navale en Floride, trois jours après une attaque similaire à Pearl Harbor, faisant trois morts avant d'être tué par la police. La fusillade a eu lieu dans une des salles de cours de la base aéronavale américaine de Pensacola, a indiqué David Morgan, le shérif du comté d'Escambia, sans préciser l'identité, l'arme ou le mobile du tireur.