Plein écran

Les Etats-Unis "au bord du gouffre"

L'agence d'évaluation financière chinoise Dagong a sévèrement critiqué mardi les Etats-Unis et leur banque centrale (Fed), et abaissé la note de dette de ce pays, dont elle estime la solvabilité "au bord du gouffre". L'agence a abaissé la note de "AA" ("qualité de crédit très élevée" selon son échelle) à "A+" ("qualité de crédit élevée"), avec une perspective "négative".

Dans un rapport disponible sur son site internet et extrêmement pessimiste sur la première économie mondiale, Dagong justifie l'abaissement de la note des Etats-Unis par "la détérioration de leur capacité de remboursement et le recul très fort de l'intention de l'Etat fédéral de s'acquitter de sa dette".
 
Baisse délibérée du dollar
L'agence juge que Washington, avec la décision de la Fed de se lancer dans une politique de création monétaire, fait délibérément baisser la valeur du dollar, décision qui "va dans la direction opposée des intérêts des créanciers".
 
Diminuer la dette par la dévaluation
"Par essence, la dépréciation du dollar choisie par l'Etat américain indique que la solvabilité de celui-ci est au bord du gouffre, et qu'il souhaite par conséquent diminuer sa dette par une dévaluation, conformément à la volonté nationale", ont affirmé les analystes de Dagong.
 
Risques imprévisibles
Selon eux, "les Etats-Unis pourraient être confrontés à des risques imprévisibles pour leur solvabilité sous un an ou deux".
 
Récession de long terme
Pour l'économie du pays, ils tablent sur "une récession de long terme".
 
L'opinion de Dagong tranche radicalement avec celle des trois grandes agences de notation américaines, Moody's, Standard and Poor's et Fitch, qui attribuent aux Etats-Unis la meilleure note possible ("AAA"). (belga/7sur7)

  1. Élections européennes: le Rassemblement National de Marine Le Pen annoncé en tête en France
    européennes

    Élections européen­nes: le Rassemble­ment National de Marine Le Pen annoncé en tête en France

    En France, le Rassemblement National de Marine Le Pen avec pour tête de liste Jordan Bardella arrive en tête des élections européennes, avec 23% à 24,2% des voix, devant La République en Marche du président Emmanuel Macron, 21,9% à 22,5%, selon les estimations de quatre instituts dimanche soir. La liste Jadot (écologiste-EELV) crée la surprise en 3e position avec entre 12,5 et 13% des voix. Les Républicains obtiennent entre 8 et 9%. Les PS/Place publique et LFI sont au coude-à-coude entre 6,2% et 7%. Les autres listes n’obtiendraient pas d’élus.