Plein écran
© afp

Les followers de Mitt Romney ont "étrangement" gonflé

Plein écran
© ap
Plein écran
© afp

Bizarre, bizarre... On le sait, le combat politique dans une campagne présidentielle se mène aussi sur Twitter désormais. En novembre prochain, ce sont les Etats-Unis qui voteront pour le prochain président, à choisir entre Barack Obama ou Mitt Romney.

Là où le président actuel peut se vanter d'avoir 18 millions de followers sur le réseau de micro-blogging, le candidat républicain peut à peine compter sur... 825 000 abonnés. Etrangement, ce chiffre a considérablement augmenté au cours du dernier week-end, avec près de 150.000 followers qui se sont inscrits en seulement trois jours. De quoi susciter les interrogations puisque en temps normal, seulement 3 à 4000 internautes rejoignent quotidiennement le profil de Romney.

Une supercherie
Très vite, les spécialistes de Twitter ont mené l'enquête. Selon eux, il s'agirait d'une supercherie menée par l'équipe de campagne du candidat. Le blog spécialisé sur les statistiques de Twitter, 140elect.com, a d'ailleurs relevé que parmi les 150.000 nouveaux venus, un grand nombre présentait la même photo de profil et était originaire de l'île Cayman. Tiens, tiens...

Il apparaît en fait que tous ces profils ne sont que des utilisateurs fantômes. On soupçonne Mitt Romney d'avoir acheté des followers auprès d'entreprises spécialisées, qui offrent des "packs" de 10.000, 20.000 ou 30.000 followers en une fois. L'équipe du candidat à la présidentielle a entre-temps démenti. Bizarre, bizarre...