Face au manque de lits, des patients sont allongés en file sur le sol dans un hôpital de Madrid.
Plein écran
Face au manque de lits, des patients sont allongés en file sur le sol dans un hôpital de Madrid. © DR

Les images terribles de malades allongés à même le sol dans un hôpital espagnol

La situation devient dramatique en Espagne, qui a vécu ce lundi sa journée la plus noire depuis le début de la pandémie de coronavirus, avec près de 500 morts de plus en 24 heures.

Le tabloïd britannique The Daily Mail a diffusé une vidéo où l’on aperçoit des patients allongés à même le sol dans les couloirs d’un hôpital de Madrid, la capitale espagnole. 

Les autorités refusent de prendre des mesures encore plus drastiques

Malgré la crise, les autorités espagnoles espèrent cependant approcher du pic de contagion et ont écarté l'idée de prendre des mesures encore plus drastiques.

Le gouvernement du socialiste Pedro Sanchez, qui avait mis le pays en état d'alerte le 14 mars, s'apprête à prolonger de deux semaines, jusqu'au 11 avril, le confinement presque total des 46,6 millions d'habitants, dont il vante le comportement.

Les Espagnols ne sont autorisés à sortir de chez eux, individuellement et en gardant leurs distances, que pour acheter des produits de première nécessité, se rendre au travail quand le télétravail n'est pas possible ou encore sortir brièvement leur chien.

Deux fois plus de morts en trois jours

Le ministère de la Santé a annoncé que 462 personnes étaient décédées en 24 heures. Le bilan a doublé en trois jours, pour atteindre les 2.182 morts.

L'Espagne est le deuxième pays le plus touché d'Europe par le Covid-19 après l'Italie.

Près de 60% des décès se concentrent dans la région de Madrid qui, face à la saturation de ses services funéraires, a décidé d'aménager comme morgue la grande piste de patinage d'un centre commercial de la capitale.

La région a évoqué "une mesure exceptionnelle", visant à "soulager la douleur des proches des victimes et la situation dans les hôpitaux madrilènes".

Cette patinoire est proche de la foire de Madrid dont les immenses halls d'exposition sont transformés en hôpital de campagne de 1.500 lits. Les lieux pourraient à terme en accueillir jusqu'à 5.500.

Des personnes âgées “abandonnées”

La ministre de la Défense, Margarita Robles, a par ailleurs annoncé lundi que l'armée, au cours de certaines visites de maisons de retraite, avait "pu voir des personnes âgées absolument abandonnées, parfois même des morts dans leur lit".

"Nous allons être implacables et inflexibles avec la façon dont les personnes âgées sont traitées dans ces résidences", a insisté la ministre.

L'armée a été chargée d'intervenir dans les maisons de retraite après des séries de décès dans plusieurs établissements, notamment à Madrid et dans la région de Castille - La Manche, dans le centre du pays.

Le nombre de cas de coronavirus confirmés dans toute l'Espagne est désormais de 33.089, contre 28.572 dimanche, alors que le pays a grandement augmenté sa capacité de tests.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© AFP