Plein écran
© getty

Les partisans de Lula empêchent son arrestation

L'ancien président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, est empêché de se rendre à la police par quelques dizaines de sympathisants lors de scènes chaotiques, selon des journalistes de l'AFP à Sao Bernardo do Campo (sud).

Plein écran
© epa
Plein écran
© reuters
Plein écran
© getty

Le favori de la présidentielle d'octobre avait annoncé dans l'après-midi qu'il allait se rendre à la justice, deux jours après l'émission d'un mandat de dépôt par le juge anticorruption Sergio Moro, à la suite de sa condamnation en appel à 12 ans et un mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent.

Résistance des sympathisants
Lula a pu sortir du siège du syndicat des métallurgistes et entrer dans sa voiture, mais des sympathisants de gauche, visiblement opposés au départ de leur leader pour la ville de Curutiba et la prison, ont empêché le véhicule de partir, forçant Lula à retourner à l'intérieur des locaux du syndicat.

Condamnation pour corruption
Ancien métallo ayant connu une fabuleuse ascension jusqu'à la présidence du Brésil, Lula a été condamné pour avoir reçu un triplex en bord de mer de la part d'une entreprise du BTP en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics. Favori aux prochaines élections présidentielles d'octobre, il est aussi sous le coup de six autres procédures judiciaires.

Plein écran
© getty
Plein écran
© reuters
Plein écran
© afp
Plein écran
© getty
Plein écran
© afp