Plein écran
© getty

Les principales étapes de la lutte contre Al-Qaïda

Rappel des principales étapes de la lutte contre Al-Qaïda depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis:

11 sept 2001: Des islamistes se réclamant d'Al-Qaïda (réseau fondé en 1988 par Oussama Ben Laden) détournent quatre avions de ligne pour frapper les tours du World Trade Center à New York et le Pentagone près de Washington: 3.000 morts.

17 sept: Le président américain George W. Bush réclame "mort ou vif" Ben Laden, installé en Afghanistan depuis 1996.

18 sept: Le Congrès autorise le président américain à faire usage de la force contre les pays, organisations et individus impliqués.

28 sept: Résolution 1373 de l'ONU sur la lutte contre le financement du terrorisme.

25 oct: Le Congrès vote le Patriot Act, arsenal de lutte contre le terrorisme. Reconduit en mai 2011 pour quatre ans.

13 nov: Bush instaure des tribunaux militaires d'exception.

7 oct: Début des frappes américano-britanniques sur l'Afghanistan contre Al-Qaïda et le régime taliban, vite renversé.

11 jan 2002: Ouverture du camp d'internement américain de Guantanamo (Cuba) pour les combattants capturés en Afghanistan.

28 mars: Le Palestinien Abou Zoubeida, responsable présumé du recrutement et des opérations extérieures d'Al-Qaïda, arrêté au Pakistan.

3 nov: Le chef d'Al-Qaïda au Yémen, Ali Qaëd Sunian Al-Harthi, accusé d'être l'un des organisateurs de l'attentat contre l'USS Cole (2000), tué par un drone de la CIA au Yémen.

1er mars 2003: Khaled Cheikh Mohammed, N°3 et cerveau présumé des attentats du 11 septembre, arrêté au Pakistan.

10 sept: Vidéo sur Ben Laden et Ayman al-Zawahiri (N°2 d'Al-Qaïda) marchant dans une région montagneuse en avril-mai.

19 mars 2004: Ben Laden et Al-Zawahiri en sécurité en Afghanistan (talibans à l'AFP).

18 juin: Le Saoudien Abdel Aziz ben Issa Al-Mouqrin, chef d'Al-Qaïda en Arabie Saoudite, abattu à Ryad, trois mois après son prédécesseur, le Yéménite Khaled Ali Ben Ali Haj.

2 mai 2005: Le Libyen Abou Faraj, présenté comme le N°3 d'Al-Qaïda et chef du réseau au Pakistan, arrêté dans ce pays.

11 août: Le Jordanien d'origine palestinienne Abou Qatada, présenté comme le chef spirituel d'Al-Qaïda en Europe, arrêté en Grande-Bretagne pour la seconde fois.

7 juin 2006: Le Jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui, N°1 d'Al-Qaïda en Irak, est tué dans un raid aérien lors d'une opération américano-irakienne au nord de Bagdad.

29 janv 2008: Abou Laith al-Libi, commandant d'Al-Qaïda en Afghanistan, tué par un missile américain au Pakistan.

Août: Intensification de la campagne, lancée en 2004, de tirs de drones américains contre les "refuges" d'Al-Qaïda et des insurgés pakistanais dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan.

20 jan 2009: Entrée en fonction du président Barack Obama: stratégie d'intensification des attaques de drones au Pakistan, qui affaiblit considérablement Al-Qaïda. Le nombre de tirs pour 2010 dépassera le total des frappes des six années précédentes, tuant des centaines de rebelles et plusieurs chefs extrémistes.

5 août: Baitullah Mehsud, leader extrémiste le plus recherché du Pakistan, est tué par les missiles d'un drone américain dans le Waziristan du Sud.

1er juin 2010: Al-Qaïda annonce la mort de son chef en Afghanistan, l'Egyptien Moustafa Abou al-Yazid, considéré comme le N°3 d'Al-Qaïda.

1 mai 2011: Oussama Ben Laden est tué au Pakistan lors d'une opération commando des forces spéciales américaines à Abbottabad (nord d'Islamabad).

8 juin: Le chef d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est, le Comorien Fazul Abdullah Muhammad, un des acteurs-clé des attentats anti-américains de 1998 à Nairobi et Dar es-Salaam, est tué lors d'une fusillade en Somalie. (afp)