Plein écran
© Photo News

Les prix des produits alimentaires varient du simple au double en Europe

Le niveau de prix en 2018 d'un panier comparable de produits alimentaires et de boissons non alcoolisées était, au sein de l'Union européenne, deux fois supérieur dans l'État membre le plus cher, le Danemark, que dans celui le moins cher, la Roumanie, indique jeudi l'office statistique Eurostat.

Le niveau de prix alimentaires et de boissons non alcoolisées au Danemark a ainsi atteint 130% de la moyenne de l'UE au Danemark. Suivent le Luxembourg et l'Autriche (125%). À l'opposé se trouvent la Roumanie (66%) et la Pologne (69%).

Pour le pain et les céréales, les niveaux de prix variaient de 54% de la moyenne en Roumanie à 152% au Danemark; pour la viande, de 63% en Pologne et en Roumanie à 146% en Autriche; pour le lait, le fromage et les œufs, de 71% en Pologne à 136% à Chypre.

Les boissons alcoolisées sont elles les plus accessibles en Bulgarie et Roumanie (74% de la moyenne de l'UE) et en Hongrie (77%), et les plus chères en Finlande (182%), Irlande (177%) et Suède (152%).

Une différence record pour le tabac

Les disparités les plus fortes concernent le tabac, avec des niveaux allant de 49% de la moyenne en Bulgarie à 204% au Royaume-Uni, 201% en Irlande et 141% en France.

La Belgique

La Belgique affiche elle des niveaux de 114% de la moyenne pour les produits alimentaires et boissons non alcoolisées, de 115% pour le pain, de 126% pour la viande, de 113% pour le lait et les oeufs, de 106% pour les boisson alcoolisées et de 102% pour le tabac.