Le logiciel Pegasus, conçu par la société israélienne de cyber-sécurité NSO, est au coeur d’un scandale mondial d’espionnage qui a poussé l’ONG Reporters sans frontières à réclamer un moratoire sur ses ventes, et la chancelière allemande Angela Merkel, notamment, à demander plus de restrictions sur la vente de ces systèmes.
Plein écran
Le logiciel Pegasus, conçu par la société israélienne de cyber-sécurité NSO, est au coeur d’un scandale mondial d’espionnage qui a poussé l’ONG Reporters sans frontières à réclamer un moratoire sur ses ventes, et la chancelière allemande Angela Merkel, notamment, à demander plus de restrictions sur la vente de ces systèmes. © AFP

Logiciel espion Pegasus: Israël ouvre une enquête parlementaire

Le Parlement israélien a mis en place une commission pour enquêter sur des allégations selon lesquelles le logiciel d’espionnage Pegasus a été utilisé à “mauvais escient” par certains Etats pour espionner des personnalités, a indiqué jeudi un député israélien.