La guerre dans l’est de l’Ukraine, qui a fait plus de 13.000 morts depuis son déclenchement, avait commencé peu après la fuite en Russie d’un président ukrainien prorusse et l’arrivée au pouvoir à Kiev de pro-occidentaux. Dans la foulée de ce changement de régime, Moscou avait par ailleurs annexé la péninsule ukrainienne de Crimée.
Plein écran
La guerre dans l’est de l’Ukraine, qui a fait plus de 13.000 morts depuis son déclenchement, avait commencé peu après la fuite en Russie d’un président ukrainien prorusse et l’arrivée au pouvoir à Kiev de pro-occidentaux. Dans la foulée de ce changement de régime, Moscou avait par ailleurs annexé la péninsule ukrainienne de Crimée. © AFP

L’Ukraine appelle les Occidentaux à l’aide

L’Ukraine a dénoncé vendredi une flambée de violences sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses dans l’est, soulignant qu’elle menace une fragile trêve en vigueur depuis l’an dernier et appelant les Occidentaux à intervenir.