Emmanuel Macron à la basilique Notre-Dame de Nice ce 29 octobre.
Plein écran
Emmanuel Macron à la basilique Notre-Dame de Nice ce 29 octobre. © Photo News

Macron dénonce “une attaque terroriste islamiste” contre la France et appelle “à l’unité”

“C'est la France qui est attaquée”: Emmanuel Macron a dénoncé jeudi depuis Nice “une attaque terroriste islamiste” dans la basilique Notre-Dame qui a fait trois morts, et annoncé le passage de 3.000 à 7.000 soldats pour l'opération Sentinelle pour protéger les lieux de cultes et les écoles.

  1. L'Ocam évalue la situation en Belgique
    Attaque au couteau à Nice

    L'Ocam évalue la situation en Belgique

    "L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) est actuellement occupé à évaluer la situation", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo, interrogé jeudi à la Chambre au sujet de l'attentat perpétré à Nice (France) le matin même. "J'ai donné l'ordre aux services de renseignement et de sécurité de formuler un avis au gouvernement pour qu'il agisse rapidement si une protection supplémentaire s'imposait", a-t-il ajouté.