Plein écran
© Reuters

Mais où est donc passé Kim Jong-un?

Le leader nord-coréen Kim Jong-un n’est plus apparu en public depuis plus de deux semaines. Ce dernier n’était pas présent à une fête nationale importante de son pays qu'il n’avait pourtant jamais manquée auparavant. Son absence pourrait être liée à la peur du nouveau coronavirus.

La Corée du Nord n’a encore signalé aucun cas de ce nouveau coronavirus. Cependant, l’absence de Kim Jong-Un pourrait avoir un rapport avec la peur de contracter la maladie, rapporte l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Kim a été vu pour la dernière fois en public le 25 janvier dernier lors d’un concert à Pyongyang à l’occasion du Nouvel An chinois. Depuis, il n’est apparu nulle part et n’a pas été mentionné par les médias d’État, à une exception près.

Kim Jong-un le 25 janvier, date de sa dernière apparition en public.
Plein écran
Kim Jong-un le 25 janvier, date de sa dernière apparition en public. © EPA

Samedi dernier, il a même fait l’impasse sur les festivités du Jour de la fondation de l’armée, une fête nationale qui célèbre la fondation de l’Armée populaire de Corée moderne. Cette année, plutôt que de participer aux cérémonies comme il le fait habituellement, le leader nord-coréen a envoyé des fleurs, selon le journal d’État Rodong Sinmun. Il aurait également demandé à des officiers de visiter les monuments érigés en l’honneur de son père et de son grand-père, Kim Jong-il et Kim Il-sung. 

La Corée du Nord fait tout son possible pour empêcher au coronavirus de pénétrer sur son territoire. Pyongyang a d’ailleurs décidé de fermer ses 1.400 km de frontière avec la Chine.