Plein écran
© DR

Malade, un enfant de 5 ans s'excuse avant de mourir dans les bras de sa mère

Charles Proctor, un enfant de 5 ans, s'est éteint le week-end dernier après avoir perdu son combat contre le cancer. Juste avant de s'en aller, le garçon s'est même excusé auprès de sa mère. "Je pense qu'il avait compris qu'il allait partir, d'une manière ou d'une autre. Mon coeur s'est brisé", a raconté sa mère Amber sur les réseaux sociaux.

Charlie a été diagnostiqué en 2016. Il avait une tumeur rare et devait subir une greffe du foie pour espérer survivre. Malheureusement, son jeune corps s'est révélé incapable de vaincre cette maladie dévastatrice. Il s'est éteint le week-end dernier, entouré de ses proches.

Amber Schofield et Ben Proctor, ses parents qui ont aussi une fille plus jeune que leur fils, ont raconté cette terrible histoire dans un message émouvant sur Facebook. "Il s'est endormi paisiblement blotti dans mes bras, avec les bras de papa enroulés autour de nous. Nos coeurs sont brisés. Le monde a perdu un incroyable petit garçon."

Dans un autre post publié quelques heures avant sa mort, Amber a expliqué qu'elle avait vécu un échange très émouvant avec son fils. "Il m'a dit 'Maman, je suis vraiment désolé'. Je pense qu'il avait compris qu'il allait partir, d'une manière ou d'une autre", écrivait-elle. Elle a d'aileurs indiqué que ce serait la dernière photo de son fils mise en ligne. "Son état se dégrade. Et je veux que tout le monde se souvienne comme il était: insolent, hilarant, grincheux. Pour le moment, il n'est plus rien de tout ça. Il est triste, fatigué, exaspéré et déprimé. Aucun enfant ne devrait vivre les émotions qui traversent Charlie actuellement. Et aucun parent ne devrait affronter ça. C'est la chose la plus difficile que vous puissiez vivre."

En septembre, Amber et Ben ont appris que leur fils n'avait plus que quelques semaines à vivre. Ils avaient alors tenté de récolter des fonds pour une opération de la dernière chance en octobre aux Etats-Unis. Ils ont malheureusement dû arrêter leur démarche suite à la dégradation de l'état de santé de Charlie.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.