Plein écran
© getty

Mariage homosexuel: Pierre Bergé sous protection policière

L'homme d'affaires et mécène français Pierre Bergé, actionnaire du journal Le Monde, a été placé sous protection policière en raison de menaces reçues à la suite de ses prises de position en faveur du mariage homosexuel, a confirmé vendredi sa fondation.

Cité par le site Le Lab d'Europe 1, le président du Conseil de surveillance du Monde a indiqué bénéficier d'une protection assurée par le Service de protection des hautes personnalités (SPHP) de la police après avoir "eu des menaces". Pierre Bergé précise qu'il n'en a pas fait la demande et que ces gardes du corps lui ont été "proposés".

La Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent a confirmé que M. Bergé bénéficiait d'une telle protection "depuis quelque temps".

Compagnon du défunt Yves Saint-Laurent, Pierre Bergé, 82 ans, avait organisé fin janvier à Paris, en plein débats sur la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, une soirée destinée à promouvoir le "mariage pour tous", réunissant des dirigeants politiques et personnalités diverses. Il a également activement défendu cette disposition dans les médias ou sur Twitter.

Le 27 mars, le collectif "La Manif pour tous" des opposants au mariage gay avait annoncé avoir porté plainte contre M. Bergé pour "incitation à commettre un acte de terrorisme" en raison d'un message qu'il avait relayé sur Twitter avant une grande manifestation contre le mariage homosexuel.

Après plusieurs mois de débat parlementaire houleux sur fonds de manifestations de rue, la loi sur le mariage homosexuel a été définitivement votée en France le 23 avril et est entrée en vigueur le 18 mai.