Plein écran
Corinne et Robert Johnson étaient mariés depuis 68 ans © CNN

Mariés depuis 68 ans, ils meurent à un jour d'intervalle

Corinne et Robert Johnson étaient mariés depuis 68 ans. Lorsque l’épouse est décédée, son mari a suivi le lendemain. Ce phénomène est appelé le “syndrome du cœur brisé”.

Corinne Johnson, 87 ans, et Robert Johnson, 85 ans, de Minneapolis, au Minnesota, ont passé toute leur vie ensemble. Récemment tombée malade, l’Américaine est décédée le 24 novembre dernier. Le lendemain, Robert a également perdu la vie. Selon son fils Brent, il ne s’agirait pas d’une coïncidence. “Quand je lui avais demandé quels étaient ses souhaits si maman décédait, il m’avait répondu qu’il ne pouvait pas imaginer une vie sans elle”, a-t-il confié à CNN.

Corinne et son mari ont eu sept enfants. Mariés depuis 68 ans, ils ont habité dans une ferme jusqu’en mai dernier, avant de rejoindre ensemble une maison de retraite. “Ils avaient tous les deux vécu une vie bien remplie et ils étaient prêts”, poursuit leur fils.

D’autres histoires similaires à celle de Corinne et Robert Johnson sont parfois rapportées par les médias. Des chercheurs japonais avaient remarqué ce phénomène il y a plus de vingt ans. La cardiomyopathie, ou syndrome du cœur brisé, affecte de façon temporaire la capacité du cœur à pomper efficacement. La personne qui vient d’apprendre une tragique nouvelle subit alors les mêmes symptômes que ceux d’une crise cardiaque. Le chagrin pourrait donc causer une mort foudroyante.