Marine Le Pen.
Plein écran
Marine Le Pen. © photo_news

Marine Le Pen: "Si on continue comme ça, on va perdre Mayotte"

Marine Le Pen a exprimé lundi sa crainte que la France perde Mayotte si le gouvernement "continue comme ça", estimant que les difficultés auxquelles ce territoire est confronté sont "l'avant-garde des problèmes" à venir en métropole et ailleurs outremer.

  1. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  3. Les Républicains et le FN engagés dans une "lutte à mort"

    Les Républi­cains et le FN engagés dans une "lutte à mort"

    Entre les Républicains et le Front national, les frontières restent étanches au niveau des états-majors des partis, en dépit de porosités programmatiques et de discussions à la base, favorisant une "lutte à mort" à l'issue incertaine, rapportent élus et spécialistes. Elle y voit un "clin d'oeil": pour Marine Le Pen, la nouvelle appellation qu'elle souhaite pour son parti, "Rassemblement national", fait écho au groupe frontiste de 35 députés entre 1986 et 1988 ("Front national-Rassemblement national"), au sein duquel figuraient des élus du RPR ou du CNI.