Plein écran

Même les coupes de cheveux sont contrôlées en Corée du Nord

Plein écran
Ri Sol-ju avec Kim Jong Un © ap

Une Nord-Coréenne avec la coupe de Jennifer Aniston? Très peu probable. Les femmes sont en effet encouragées à se coiffer comme le gouvernement communiste le suggère, parmi 18 coupes de cheveux homologuées, car jugées traditionnelles.

La campagne demande aux femmes de choisir parmi ces coupes pour lutter contre l'influence du monde occidental. Les femmes habillées avec des vêtements coréens traditionnels adoptent généralement un look classique. Les autres peuvent choisir une coupe plus ondulée.

La différence est également notable entre femmes mariées et femmes célibataires. Celles qui sont prises ont tendance à être désapprouvées si elles n'ont pas les cheveux courts. Les autres peuvent s'autoriser un petit "plaisir" en optant pour des tresses ou des rubans.

Aussi pour les hommes
Mais ces strictes recommandations s'appliquent aussi pour les hommes qui, eux, ne peuvent faire leur choix que parmi dix coupes de cheveux.

On alla même jusqu'à affirmer que des cheveux trop longs priveraient le cerveau d'énergie... Les hommes doivent donc garder une longueur inférieure à 15 centimètres et doivent passer chez le coiffeur toutes les deux semaines. On est quand même un peu plus indulgent avec les seniors, qui peuvent se permettre 7 centimètres de longueur.

Ri Sol-ju, la Première Dame du pays, a quant à elle montré qu'elle était bien plus à la mode que les femmes de Corée du Nord, en s'habillant de manière classique et en optant pour des cheveux ondulés. Certains espèrent qu'elle pourrait ouvrir la voie dans un futur proche.

Plein écran
  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.