Plein écran
Le président américain Donald Trump à l’assemblée générale de l’ONU, à New York. © REUTERS

Menacé de destitution, Trump n’est “pas du tout" inquiet

Le président des États-Unis Donald Trump a assuré lundi qu'il n'était "pas du tout" inquiet de l'ouverture éventuelle par les démocrates du Congrès d'une procédure de destitution le visant.

Comment prend-il cette menace? "Pas du tout au sérieux", a-t-il répondu en marge de l'assemblée générale de l'ONU à New York.

"Celui qui a un problème, c'est (Joe) Biden", a-t-il ajouté, évoquant son rival démocrate qu'il accuse d'avoir tenté de protéger son fils lorsque ce dernier faisait des affaires en Ukraine. "Ce que Biden a fait est une honte, ce que son fils a fait est une honte”.

Apparition surprise

Le président américain Donald Trump a par ailleurs fait une brève apparition surprise lundi au sommet climat de l’ONU, à New York, auquel il n’avait pas prévu de participer. M. Trump, qui ne s’est pas exprimé à la tribune, s’est assis pendant quelques minutes dans l’enceinte où il a écouté, puis applaudi, le discours du Premier ministre indien Narendra Modi.

Une soixantaine de dirigeants mondiaux participent à ce sommet sur “l’urgence climatique” pour donner un second souffle à l’accord de Paris, que les États-Unis ont quitté avec fracas peu après l’arrivée de M. Trump au pouvoir.