epa
Plein écran
© epa

Merkel admet avoir fait une "erreur" en commentant la satire contre Erdogan

La chancelière Angela Merkel a estimé vendredi avoir commis une "erreur" dans son premier commentaire sur le poème satirique contre le président turc Recep Tayyip Erdogan, qu'elle avait qualifié de "sciemment insultant".