Plein écran
Murielle Bolle © Capture d'écran LCI

Murielle Bolle menacée de mort par un corbeau: “En 2020, vous passerez aux aveux”

Murielle Bolle, témoin-clé de l’affaire Grégory, a porté plainte le 21 décembre dernier après avoir reçu des lettres de menaces, relate Le Monde.

Le documentaire relatant l’affaire Grégory diffusé sur Netflix a rencontré un gros succès. Murielle Bolle avait été placée en garde à vue quelques jours après la mort de Grégory Villemin, retrouvé mort dans la Vologne le 16 octobre 1984 à l’âge de quatre ans. Elle avait accusé son beau-frère, Bernard Laroche, d’avoir kidnappé le garçonnet en sa présence, avant de se rétracter en dénonçant la pression des gendarmes.

Elle n’a depuis cessé de clamer l’innocence de Bernard Laroche, abattu par le père du “petit Grégory”, Jean-Marie Villemin, en 1985. Forcément très exposée dans le documentaire, Murielle Bolle a reçu début décembre deux nouvelles lettres de menaces, cette fois très précises. “Je vous laisse passer les fêtes mais il n’y en aura pas d’autres”, “En 2020, vous passerez aux aveux”, est-il écrit notamment, selon Le Monde. Le dessin d’un réveil qui fait “tic-tac” afin de signifier un compte à rebours est également présent.

La marque de sa voiture et l’adresse d’un bar où elle a ses habitudes ont également été mentionnées dans les courriers adressés à son ex-compagnon, Yannick Jacquel. Le corbeau s’est donc renseigné sur le quotidien de Murielle Bolle. La piste d’un proche n’est pas exclue. “Un certain nombre de détails me font penser que c’est quelqu’un qui me connaît”, aurait-elle dit aux enquêteurs.