Plein écran
© afp

Nadine Morano n'a "aucun état d'âme" à en appeler aux électeurs du FN

Plein écran

Nadine Morano (UMP), menacée dans sa circonscription de Toul (Meurthe-et-Moselle) n'a "aucun état d'âme" à en appeler aux électeurs du Front national pour qu'ils se retrouvent sur sa candidature.

Dès dimanche soir, Nadine Morano, figure du sarkozysme, avait appelé les électeurs du FN à se reporter sur sa candidature. "J'en appelle aux électeurs du Front National, qui partagent nos valeurs, mes valeurs, à se retrouver sur ma candidature", a-t-elle de nouveau lancé lundi matin sur Europe 1.

"Je n'ai aucun état d'âme a en appeler aux électeurs du FN", a-t-elle ajouté, faisant état de rapprochements sur certains sujets. "C'est pas une question d'accord, c'est une question de partage de nos valeurs", a-t-elle ajouté.

"Je me retrouve dans la même configuration qu'en 2002 où le Front National est élevé", a-t-elle affirmé alors qu'"on lui annonçait une triangulaire fatale", a-t-elle encore dit. Nadine Morano a totalisé 34,3% contre 39,3% à son adversaire socialiste.