Plein écran
© thinkstock

Non, tous les prêtres ne croient pas en Dieu

Quelque 2% des prêtres, diacres et évêques de l'Eglise anglicane estiment que Dieu est une pure construction de l'homme, révèle un étonnant sondage de l'institut YouGov publié mardi.

L'étude, menée auprès de plus de 1.500 membres du clergé des Eglises d'Angleterre, du Pays de Galles et d'Ecosse, montre que seulement 83% des sondés pensent qu'il existe un "Dieu personnel". Ils sont 3% à estimer qu'il y a "une forme de force spirituelle ou vitale" et 9% à dire que "personne ne peut savoir à quoi Dieu ressemble". Et donc aussi 2% à "ne pas être certain que Dieu soit davantage qu'une construction de l'homme". 2% ne sont d'accord avec aucune de ces propositions et 1% préfèrent ne pas répondre.

Interprétation de la foi
L'Eglise anglicane, branche du christianisme, laisse à son clergé une liberté assez large sur l'interprétation de la foi. Cité par le quotidien The Independent, le révérend David Paterson, prêtre retraité de l'Eglise d'Angleterre, explique même qu'il est parfaitement possible de prêcher la parole de Dieu tout en ne croyant pas en lui. "Une fois, dit-il, que vous avez accepté que la religion est une création de l'homme, elle devient comme l'art et la littérature: un moyen très précieux pour se connaître soi-même".

  1. Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un tribunal de la ville allemande de Krefeld, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a condamné lundi le "guérisseur" du cancer Klaus Ross, 62 ans, à deux ans de prison avec sursis. Celui dont le centre pour le traitement du cancer a été fermé il y a quelques années est tenu pour responsable de la mort de trois patients, dont une femme belge. Le ministère public allemand avait requis une peine de trois ans de prison.