Des médecins de Wuhan se sont confiés de manière anonyme à la chaîne britannique ITV.
Plein écran
Des médecins de Wuhan se sont confiés de manière anonyme à la chaîne britannique ITV. © ITV

“Nous savions dès décembre 2019 que le virus était dangereux mais nous devions nous taire”

Des médecins de Wuhan, d’où est partie l’épidémie de Covid-19, savaient que le virus était dangereux dès le début mois de décembre 2019, bien avant que la Chine ne daigne enfin avertir l’OMS. C'est ce qu’ils ont déclaré, sous couvert d’anonymat, à la chaîne de télévision britannique ITV qui diffuse un documentaire exceptionnel sur la pandémie mardi soir. Les médecins voulaient donner l’alerte mais ils ont reçu l’ordre de se taire. “La pandémie aurait pu être évitée si la Chine n'avait pas tenté de dissimuler le virus.”

  1. Affaire Stormy Daniels: l’enquête est abandonnée

    Affaire Stormy Daniels: l’enquête est abandonnée

    La commission électorale fédérale des Etats-Unis ne va plus mener l’enquête sur un versement de 130.000 dollars (environ 108.000 euros) que l’ancien président Donald Trump aurait ordonné au profit de l’actrice pornographique Stormy Daniels en échange de son silence sur les escapades extra-conjugales du milliardaire, rapporte le New York Times. La commission enquêtait pour déterminer si le paiement était issu des fonds de la campagne et violait les règles en matière de financement de campagne.
  1. Le père des nonuplés nés au Maroc est aux anges: “Tout le monde m'a appelé, même le président!”

    Le père des nonuplés nés au Maroc est aux anges: “Tout le monde m'a appelé, même le président!”

    Pendant que sa femme subissait une césarienne dans une clinique privée marocaine et donnait naissance à pas moins de neuf (!) bébés (cinq filles et quatre garçons “sous surveillance”, mais qui se portent tous bien), l’adjudant Kader Arby est resté chez lui au Mali. “Je suis tellement heureux”, a confié le père de famille, qui a confié avoir reçu énormément d’appels, dont l’un du président malien.
  2. Une ex-tête de liste aux régionales aurait voulu “infiltrer” le RN: “Ils voulaient se servir de moi pour dédiaboliser le parti”
    Play
    France

    Une ex-tête de liste aux régionales aurait voulu “infiltrer” le RN: “Ils voulaient se servir de moi pour dédiaboli­ser le parti”

    Kamel Agag-Boudjahlat, tête de liste éphémère du Rassemblement National (RN) aux régionales dans le Territoire-de-Belfort, a affirmé il y a quelques jours avoir voulu “infiltrer” le parti d’extrême droite. Après avoir retiré sa candidature ce lundi, l’homme de 37 ans s’est expliqué. “Je voulais utiliser le parti qui a voulu se servir de moi, musulman pratiquant, pour se dédiaboliser”, a confié l’éducateur qui prévoit d’écrire un livre intitulé “J’ai infiltré le Rassemblement national”.
  1. L'impressionnante transformation physique de Mark Wahlberg pour son prochain rôle
    Play

    L'impressi­on­nan­te transforma­ti­on physique de Mark Wahlberg pour son prochain rôle

    8 mai
  2. Un conducteur roule en marche arrière sur une autoroute
    Play

    Un conducteur roule en marche arrière sur une autoroute

    8 mai