Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

Nouveau record absolu de chaleur battu en France avec 45,1°C

Mise à jourLe record historique de chaleur en France a été battu cette après-midi à 15h avec 45,1° à Villevieille dans le Gard, battant ainsi la canicule de 2003. 

Le Gard est l’un des quatre départements français en situation de vigilance canicule rouge depuis le début de la semaine, il vient aujourd'hui de battre le record du plus haut pic de chaleur. “La #France rejoint le club des pays Européens qui ont leur record national au moins égal à 45°C (Bulgarie, Portugal, Italie, Espagne, Grèce, Macédoine du nord)”, a tweeté le météorologue français François Jobard, de Météo-France.

Cette après-midi un premier record avait déjà été battu à 13h48  avec 44,3°C à l’ombre dans la ville de Carpentas (département de Vaucluse) a indiqué la chaine Météo-France. 

On n’avait jamais mesuré une telle valeur en France métropolitaine sur une station respectant des normes d’environnement minimales. Il s’agit d’un nouveau record de chaleur national. 

“C’est historique”, a commenté le prévisionniste Etienne Kapikian, notant qu’il pourrait être à nouveau battu d’ici à la fin de la journée. Le précédent datait du 12 août 2003, avec 44,1° à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, également dans le sud.

Conséquence du réchauffement climatique 

La vague de chaleur actuelle est exceptionnelle par son intensité et par sa précocité, en juin. Incendies, pollution, restrictions sur l’eau potable, malaises, décès... l’Europe fait face depuis lundi à une canicule exceptionnelle par sa précocité, faisant sauter plusieurs records de températures. Mais ce type d’épisode est appelé à se répéter sous l’effet du réchauffement climatique préviennent les experts.

Plusieurs villes françaises ont déjà battu leur record absolu depuis le début de cette canicule, comme jeudi à La Rochelle, sur la côte ouest (40,2°C), mercredi à Clermond-Ferrand, au centre (40,9°C), ou même Le Tour dans les Alpes, avec 31,1°C relevés à 1.500m d’altitude).

Plein écran
Carpentas © Belga