Plein écran
© epa

Nouveau record du chômage en France

Malgré les signes de reprise, 26.200 chômeurs sans activité supplémentaires ont poussé en avril la porte de Pôle emploi, où ils sont désormais 3,53 millions. Un nouveau record qui a décidé le gouvernement à dégainer une rallonge de 100.000 contrats aidés.

La hausse du chômage n'est "pas une surprise" mais la conséquence de charges trop élevées pour les entreprises en France, a réagi mardi le vice-président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. En incluant les demandeurs d'emploi ayant eu une petite activité, 5,34 millions de personnes -5,64 avec l'Outre-mer- cherchent désormais du travail en France, du jamais-vu.

Face à cette nouvelle flambée, le ministre du Travail François Rebsamen a annoncé le financement de 100.000 contrats aidés supplémentaires pour 2015, en plus des 450.000 en cours. Parmi les indicateurs au rouge vif en avril, le chômage des seniors (+8,7% en un an) et le chômage de longue durée (+10,2% en un an). Même celui des jeunes, qui avait connu une accalmie grâce à la politique de l'emploi, affiche une dégradation (+2,2% en un an). "Le seul enjeu que nous devons avoir, c'est porter une exigence de croissance à moyen et long terme (...) et de faire que la lutte contre le chômage soit l'objectif de toutes les décisions que nous avons à prendre" en Europe, a réagi François Hollande depuis Berlin.

Le chef de l'État, qui a vu affluer près de 600.000 nouveaux chômeurs depuis son élection, a conditionné une éventuelle candidature en 2017 à une baisse du chômage. "Je veux donner un message d'espoir aux femmes et aux hommes qui sont aujourd'hui privés d'emploi", "les chiffres de la croissance sont supérieurs aux prévisions" mais "il y a incontestablement un décalage entre la reprise d'activité et les embauches", a noté François Rebsamen. "Il faut continuer à se battre pour maintenir un taux de croissance (...) qui nous permette d'atteindre les fameux 1,2-1,5% qui, en fin d'année, devraient nous permettre de faire baisser le nombre de demandeurs d'emploi", a-t-il poursuivi.

En annonçant à la mi-mai que la croissance avait fait un bond inattendu de 0,6% au premier trimestre, l'Insee avait dopé les espoirs du gouvernement. Le ministre des Finances, Michel Sapin, juge désormais "parfaitement possible" que la France atteigne le fameux seuil de 1,5% fin 2015.

  1. Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge impliqué dans un accident avec un véhicule fantôme en Allemagne

    Un car belge qui transportait 32 personnes a percuté un véhicule fantôme sur l'autoroute A1 près de la ville de Mayence, en Allemagne, dans la nuit de samedi à dimanche, rapporte la fédération du secteur FBAA. Le conducteur du véhicule a été tué, tandis que deux chauffeurs du car ont été grièvement blessés et transportés à l’hôpital à Mayence. Sept autres personnes ont été transportées dans des hôpitaux d'Alzey et de Bad Kreuznach avec des blessures mineures, tandis que certains passagers ont reçu des soins sur place.