Plein écran
© afp

Noyade d'une quarantaine de migrants au large du Yémen

Au moins 46 migrants se sont noyés dans le Golfe d'Aden mercredi lorsque leur bateau a chaviré le long de la côté du Yémen, selon l'Organisation internationale de la migration (OIM).

16 autres personnes étaient portées disparues, selon l'organisation basée à Genève. Au moins une centaine de migrants - principalement des Ethiopiens cherchant à rejoindre le Yémen et d'autres nations du Golfe pour y trouver un emploi, était entassée dans un bateau qui a quitté la Somalie mardi.

Les survivants ont indiqué à l'organisation que bon nombre de passagers ne disposaient pas de veste de survie.

Au cours du week-end, 112 personnes ont perdu la vie après le naufrage d'un bateau non loin de la côte de la Tunisie, laissant 68 survivants.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.