Plein écran
Un homme a été poignardé à coups de couteau devant le célèbre magasin Harrods © Twitter

Nuit de violence dans les rues de Londres, trois meurtres au couteau

La ville britannique vient d’être marquée par 24 heures de violence: un homme âgé d’une vingtaine d’années a été poignardé à mort à Hackney, un autre jeune a été tué devant le magasin Harrods et un troisième meurtre a eu lieu dans une rue résidentielle de Greenwich vers 3h du matin. En 2019, 134 personnes ont été tuées dans les rues de Londres, un chiffre en hausse.

Exauce Ngimbi est le jeune homme de 22 ans qui a perdu la vie à Hackney, dans l’est de Londres, à 14h30, ce jeudi, après une altercation avec un groupe. Scotland Yard a arrêté trois hommes, l’un âgé de 23 ans et deux de 26 ans, et un adolescent de 14 ans. La police se veut rassurante en affirmant qu’elle “travaille sans relâche pour que les responsables de ce meurtre soient jugés”.   

Le jeune qui est mort à Knightsbridge, à l’ouest de Londres, a été tué d’un coup de couteau dans le dos, peu avant une heure du matin, alors qu’il tentait de fuir deux voleurs. Il était accompagné d’un autre homme qui a également été poignardé mais ce dernier a survécu.

Pour l’instant, aucune arrestation n’a été faite dans le cadre du meurtre de Greenwich. 

Des quartiers dangereux

Certains des quartiers du centre de Londres sont connus pour leurs nombreux cas d’attaques au couteau et comme étant les quartiers les plus dangereux de tout le pays. Celui de Westminster, dans le West End, a le taux d’attaque au couteau le plus élevé, avec un recensement de 35,5 crimes violents pour 10.000 habitants. Le quartier de Camden, connu pour son marché, ne vient pas très loin ensuite.