Plein écran
© ap

Obama ne pense pas que Prism viole les libertés individuelles

Barack Obama ne croit pas que le programme Prism de surveillance des réseaux téléphone et internet par la NSA viole les libertés individuelles des Américains. Mais il "accueillerait favorablement un débat public sur cette question", a déclaré dimanche le chef d'état-major de la Maison blanche, Denis McDonough.