Plein écran
Starman, le mannequin installé à bord de la Tesla roadster rouge envoyée mardi dans l'espace, a désormais quitté l'orbite terrestre. © afp

Où en est la Tesla de l'espace d'Elon Musk?

La Tesla catapultée dans l'espace par la fusée Falcon Heavy de SpaceX a quitté l'orbite terrestre pour un voyage qui ne s'achèvera finalement pas autour de la planète Mars. Et qui ne devrait probablement pas durer "un milliard d'années", au grand dam de son créateur Elon Musk.

Starman, le mannequin installé à bord de la Tesla roadster rouge envoyée mardi dans l'espace, a désormais quitté l'orbite terrestre. C'est ce qu'il a lui-même annoncé, photo à l'appui, sur son compte Twitter dédié. Le patron de SpaceX Elon Musk a par ailleurs confirmé que ce serait la dernière image envoyée par la Tesla puisque ses batteries ne peuvent pas durer plus longtemps.

Starman a eu le pied lourd
Faut-il le rappeler, le bolide et son improbable conducteur n'avaient pas pour objectif d'errer ad vitam aeternam autour de notre astre. Le plan prévu par SpaceX et son CEO Elon Musk pour Starman consistait à l'envoyer en orbite autour de la planète Mars. Mais le milliardaire a révélé dans un tweet que le pilote d'essai factice a visiblement eu le pied lourd et sa voiture spatiale a dévié de sa trajectoire initiale.

Un long voyage vers la dangereuse ceinture d'astéroïdes
C'est un voyage long de plusieurs mois qui attend désormais le roadster avant de tenter sa chance dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, où le risque de collision est nettement plus grand. Par ailleurs, certains experts affirment que les radiations solaires devraient avoir la peau de la voiture électrique. Ces radiations s'attaquent aux molécules composées de carbone, l'élément principal de la Tesla. Seuls le châssis en alluminium et quelques morceaux de métal et de verre devraient dès lors subsister.

Que sa Tesla voyage dans l'espace pendant un milliard d'années ou non, ce n'est finalement qu'un détail pour Elon Musk. Le fantasque milliardaire espère désormais se servir de ce lancement de démonstration pour décrocher des contrats avec la NASA.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX. © photo_news
Plein écran
© photo_news
  1. Une journaliste de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multiplient en France
    Play

    Une journalis­te de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multi­plient en France

    De nombreuses voix ont dénoncé mercredi en France de nouvelles convocations de journalistes par les services secrets pour des affaires touchant de près le régime du président Emmanuel Macron. Dernière en date, une journaliste de l'émission "Quotidien", sur la chaîne de télévision TMC, a révélé mercredi soir avoir été convoquée en février par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour une enquête sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite.