Oussama Atar, l'oublié belge de Bagdad