Plein écran
Le petit Aaron et sa maman (photo non datée). © DR

"Papa a blessé maman": personne n'a cru le petit Aaron, jusqu'à cette macabre découverte 21 ans plus tard

VideoAaron Fraser a retrouvé les restes de sa mère, disparue en 1993, alors qu'il venait d'entreprendre la rénovation de la maison familiale. Le procès de son père débute aujourd'hui en Floride. Il est accusé du meurtre de sa femme.

Aaron Fraser, 24 ans, a décidé de retaper la maison de ses parents en 2014, après l'avoir louée pendant plusieurs années. Une maison dans laquelle il n'aura vécu que durant les quatre premières années de sa vie. Le petit garçon a été placé dans une famille d'accueil après la disparition soudaine de sa mère en 1993, relate le Washington Post.

La maison familiale de Jacksonville, dans le nord de la Floride, n'évoquait pas que des bons souvenirs pour le jeune homme, loin s'en faut. Mais il était loin de se douter de l'horrible découverte qu'il allait faire en démarrant les travaux de rénovation avec son beau-frère.

Une noix de coco? Non, un crâne
Les deux garçons ont trouvé un sac en plastique sous le béton de la douche de jardin, à côté de la piscine. À l'intérieur du sac ne se trouvait pas une noix de coco, comme il le croyait à première vue, mais bien un crâne humain. Celui de sa mère Bonnie.

À l'époque, la police soupçonnait Michael Haim, le père d'Aaron, d'être impliqué dans la disparition de sa femme. Le petit garçon, âge de trois ans à l'époque, avait en effet indiqué aux enquêteurs que son "papa avait blessé sa maman." Une piste finalement abandonnée, en partie parce que sa propre famille, notamment ses grands-parents maternels, n'ont pas cru une seconde à cette version. De plus, aucune preuve n'avait été fournie à l'époque contre Michael Haim et le corps de la jeune femme n'avait jamais été retrouvé jusqu'à ce que son fils mette la main dessus deux décennies plus tard.

Le père s'en était sorti en affirmant que sa femme était partie tard dans la nuit après une nouvelle dispute et qu'il ne savait pas où elle se trouvait.

La mère tuée par balle?
Le petit Aaron a été adopté et élevé par une autre famille, dont il a pris le nom. Il n'a que très rarement vu son père durant ces 21 longues années. Au début des années 2000, il intenta une action en justice contre son père qu'il accusait d'être responsable de la mort de sa mère. En avril 2005, il a obtenu gain de cause: il a reçu 26,3 millions de dollars et est devenu propriétaire de la maison familiale de Jacksonville.

Quelques semaines après la découverte du crâne et d'autres restes humains, les scientifiques ont pu déterminer avec certitude qu'il s'agissait bien des restes de Bonnie Haim. Une balle a été retrouvée parmi les restes, tirée par une arme que Michael aurait eu en sa possession. En août 2015, Michael Haim a été officiellement inculpé du meurtre de sa femme.

Le procès de Michael Haim débutera demain après la réunion du jury ce mardi.