Vladimir Poutine, président russe, aux côtés de son homologue chinois, Xi Jinping.
Plein écran
Vladimir Poutine, président russe, aux côtés de son homologue chinois, Xi Jinping. © VIA REUTERS

Pékin réaffirme son soutien à Moscou, en difficulté en Ukraine

Les succès annoncés par l’armée ukrainienne et les sanctions occidentales constituent certes un coup dur pour la Russie, mais le président Vladimir Poutine peut encore compter sur un allié de poids: la Chine, qui vient de réaffirmer son soutien.

  1. Poutine s'immiscerait de plus en plus dans la stratégie de guerre en Ukraine, le vice-ministre de la Défense remplacé
    MISE À JOUR

    Poutine s'immisce­rait de plus en plus dans la stratégie de guerre en Ukraine, le vi­ce-ministre de la Défense rem­placé

    Vladimir Poutine s’immisce de plus en plus dans la stratégie militaire de la guerre en Ukraine, rapporte des officiels du gouvernement américain au “New York Times”. Le président russe aurait notamment rejeté les demandes de retrait des troupes de la ville de Kherson, dans le sud de l’Ukraine. Par ailleurs, le vice-ministre russe de la Défense et plus haut gradé chargé de la logistique, Dmitri Bulgakov, a été remplacé, à l’aube d’une vaste campagne de mobilisation et alors que l’offensive en Ukraine a montré des difficultés en matière d’organisation.