Plein écran
© Facebook

Plongée dans le coma, une heureuse et inattendue nouvelle l'attend à son réveil

Une adolescente britannique âgée de 18 ans a été admise à l'hôpital pour de violents maux de tête et des convulsions. Plongée dans un coma artificiel, elle a appris à son réveil qu'elle était devenue maman. Une surprise totale puisque Ebony ignorait sa grossesse.

Le 2 décembre dernier, Ebony se plaint d'importants maux de tête et décide d'aller se coucher. Très vite, son état de santé se dégrade et l'adolescente est prise de convulsions. Admise à l'hôpital, elle est plongée dans un coma artificiel. 

Le diagnostic ne tarde pas à tomber, la jeune femme souffre d'éclampsie, une pathologie qui touche uniquement les femmes enceintes et qui se traduit par des symptômes similaires à ceux d'une crise d'épilepsie. Un mal qui n'est pas sans risque pour la maman et le bébé. Les équipes médicales décident d'avancer l'accouchement.

Deux utérus
Une césarienne est programmée, la famille d'Ebony est prévenue. Une annonce qui surprend ses proches puisque l'adolescente n'était pas consciente de sa grossesse et qu'elle était toujours indisposée. La raison? Sans le savoir, la jeune femme est porteuse d'une anomalie anatomique et dispose de deux utérus. Celui qui n'était pas concerné par le développement de l'embryon a continué à fonctionner normalement, ce qui explique que son cycle menstruel n'a jamais  été interrompu. 

À son réveil, Ebony a découvert son bébé. "Lorsque je l'ai vu pour la première fois, c'était tellement surréaliste, tellement irréel. J'avais peur de ne pas éprouver de liens affectifs envers ma fille puisque je n'étais pas préparée à sa venue, mais je l'aime vraiment. Je ne pourrais échanger ce statut de maman contre tout l'or du monde. C'est un véritable miracle."