Plein écran
© photo_news

Plus de 230.000 migrants entrés en Grèce par la mer depuis janvier

Plus de 230.000 réfugiés et migrants ont rallié la Grèce par la mer depuis le début de l'année, contre environ 17.500 pour la même période en 2014, a indiqué jeudi le ministre adjoint grec à la Marine marchande, Nikos Zoïs.

"Plus de 80%" de ces arrivants, comptabilisés par les garde-côtes du pays "sont des réfugiés", éligibles à recevoir l'asile politique, a-t-il précisé, au cours d'une conférence de presse donnée en présence d'autres ministres sur les mesures préparées par le pays pour mieux gérer ce flux.

"Il s'agit d'une progression exponentielle, je ne sais pas comment quiconque aurait pu s'y préparer", a-t-il ajouté, alors que les autorités grecques sont critiquées tant en interne qu'en externe pour leurs défaillances dans la prise en charge de ces populations.

Cette augmentation confirme le fait que davantage de migrants tentent d'entrer en Europe depuis la Grèce, en réaction à la surveillance renforcée de la frontière maritime entre la Libye et l'Italie mise en place par l'Union européenne après une série de naufrages meurtriers au large de l'île de Lampedusa en avril.

  1. Une journaliste de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multiplient en France
    Play

    Une journalis­te de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multi­plient en France

    De nombreuses voix ont dénoncé mercredi en France de nouvelles convocations de journalistes par les services secrets pour des affaires touchant de près le régime du président Emmanuel Macron. Dernière en date, une journaliste de l'émission "Quotidien", sur la chaîne de télévision TMC, a révélé mercredi soir avoir été convoquée en février par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour une enquête sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite.