Plein écran
© AP

Plus de 60.000 déplacés depuis l'offensive turque en Syrie

Plus de 60.000 personnes ont été déplacées depuis le lancement d'une offensive de la Turquie contre une milice kurde dans le nord-est de la Syrie, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Depuis mercredi, plus de 60.000 personnes ont été déplacées, fuyant les secteurs à la frontière (avec la Turquie), en particulier les zones de Ras al-Aïn et Derbassiyé", a indiqué l'Observatoire, précisant que ces déplacés se dirigeaient vers des territoires plus à l'est, vers la ville de Hassaké.

Une vingtaine de blessés

Une vingtaine de personnes ont été blessées jeudi dans des localités turques par des obus en provenance du nord-est de la Syrie. Plusieurs obus ont touché le bâtiment de la sous-préfecture d’Akçakale, a constaté un photographe de l’AFP, qui a vu au moins trois blessés dont deux semblaient grièvement atteints.

D’autres obus se sont abattus dans d’autres quartiers de cette localité frontalière de la Syrie, selon des correspondants de l’AFP. Ces obus tirés depuis le territoire syrien sont les premiers à toucher Akçakale depuis le début mercredi d’une offensive turque contre la milice kurde des YPG dans le nord-est de la Syrie.