Plein écran
Antonio Costa © reuters

Portugal: le gouvernement socialiste survit sans peine à une motion de censure

La majorité de gauche au Parlement portugais a rejeté mercredi une motion de censure déposée par un parti minoritaire de droite contre le gouvernement socialiste, qui garde l'avantage dans les sondages en vue des élections européennes et législatives de cette année.

Sans surprise, les députés socialistes et leurs alliés de la gauche antilibérale ont voté contre le texte soumis par le Parti populaire (CDS-PP), qui ne compte que 18 élus sur 230, et soutenu du bout des lèvres par la principale formation d'opposition, le Parti social-démocrate (PSD, centre droit).

"Cette motion n'a qu'un seul intérêt: confirmer que la droite est minoritaire dans cette assemblée", a déclaré le Premier ministre Antonio Costa avant le vote, jugeant que cette initiative du CDS-PP, qui avait déjà déposé en vain une motion de censure en 2017, était un "acte manqué".

A trois mois des européennes du 26 mai et à moins de huit mois des législatives du 6 octobre, le Parti socialiste caracole en tête des sondages avec 36 à 40% des intentions de vote, selon les enquêtes.