Plein écran
Illustration © Getty Images/iStockphoto

Pourquoi roule-t-on à droite?

Rouler à droite, c’est une assertion qui paraît évidente sauf, quand il s’agit de changer de pays pour un temps, que ce soit pour les vacances ou le travail, et que le sens de conduite se déplace soudainement à gauche. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale conduit à droite mais de nombreux pays comme le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud ou l’Australie, pratiquent la conduite à gauche. Voici quelques hypothèses historiques qui auraient déterminé le choix de chaque pays.

À pied ou à cheval

Pendant l’Antiquité et le Moyen- Âge, les hommes, qui circulaient à pied ou à cheval, portaient leur épée sur le flanc gauche afin de pouvoir dégainer rapidement. Il paraissait alors logique de marcher sur le côté gauche de la route afin de se croiser sur la droite. Ainsi, on pouvait être sûr que les épées ne se touchent pas.

L’invention du Conestoga

Venu tout droit de Pennsylvanie, ce nouveau type de chariot, tiré par trois à quatre paires de chevaux, était entièrement bâché et ne possédait pas de siège pour le conducteur. Celui-ci s’asseyait alors sur le cheval de gauche, le plus proche du chariot, tenant les rênes dans la main droite et son fouet dans la main gauche. Afin de pouvoir surveiller les potentielles collisions, les croisements se firent alors par la gauche, les chariots roulant du côté droit de la route. Inventé à la fin du 18e siècle, le Conestoga gagna par la suite l’ensemble des États-Unis ainsi qu’une partie de l’Europe.

Plein écran
Illustration: réplique de Conestoga dans l’Oregon © Getty Images/iStockphoto

Au Royaume-Uni, par contre, on adopta plutôt un modèle plus petit avec une place pour le conducteur. La question ne posa donc pas de l’autre côté de la Manche.

Napoléon

En parallèle se développe l’idée que Napoléon aurait généralisé la conduite à droite lors de ses avancées militaires. Afin de surprendre ses adversaires, il débute ses batailles en attaquant le flanc droit de l’armée rivale. Il est probable que cette légende ait renforcé l’arrivée du Conestoga et l’opposition au Royaume-Uni pour imposer ensuite la conduite à droite aux pays conquis.

L’arrivée de l’automobile

La différence se creuse avec la révolution automobile. Le frein à main fut, au début, placé à l’extérieur sur le flanc droit de la voiture, situant également à droite la position du conducteur. Par la suite, le frein à main fut placé au centre et la position du conducteur transita donc de la droite vers la gauche. Au Royaume-Uni, point de changement à ce niveau là. Les conduites à droite ou à gauche se sont ensuite formalisées et étendues au niveau mondial.

La situation actuelle

Certains pays ont changé leur sens de conduite en fonction des pays voisins ou des influences coloniales même si aujourd’hui, la situation connaît une certaine stabilité. La Suède et l’Islande, par exemple, sont passées de la conduite à gauche à celle à droite à la fin des années 1960 tandis que certaines colonies allemandes, passées sous administration britannique à la fin de la guerre, ont fait le chemin inverse.