Plein écran
Photo prétexte. Archive © REUTERS

Près de 1.000 soldats américains vont quitter la Syrie: “Une situation intenable”

 Le chef du Pentagone Mark Esper a annoncé dimanche le retrait de jusqu'à 1.000 soldats américains du nord de la Syrie, sur ordre de Donald Trump, évoquant sur la chaîne CBS une "situation intenable" pour des troupes qui "peuvent se retrouver prises en étau" entre les Kurdes et les Turques.

Le président a "ordonné que nous commencions un retrait délibéré des forces américaines de la partie nord de la Syrie", a déclaré M. Esper sur la chaîne Fox News, parlant de "moins" de 1.000 soldats.