reuters
Plein écran
© reuters

Procès Chirac: stop ou encore?