Plein écran
Olivier De Schutter © ap

Programmer la transition vers une agriculture sans pesticides et engrais

L'humanité doit "programmer la transition" vers une agriculture sans pesticides et engrais chimiques, en raison notamment de la raréfaction du pétrole, a affirmé le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le Belge Olivier De Schutter.
 
"Les pesticides et les engrais sont une invention du XXe siècle, ils postulaient une disponibilité des énergies fossiles quasi illimitée", a-t-il affirmé vendredi matin sur les ondes de Bel-RTL. Mais "nous sommes aujourd'hui entrés dans un autre siècle, qui appelle des technologies différentes", a-t-il ajouté, évoquant le recours aux bio-pesticides, comme certaines plantes repoussant les insectes.
 
"On ne peut pas se passer du jour au lendemain des engrais et des pesticides", a-t-il admis. "Ce serait, en Belgique par exemple, tout à fait inconcevable, mais il faut programmer cette transition. Sinon, dans 15 ou 20 ans, avec le pic gazier et pétrolier, je ne sais pas de quoi notre agriculture sera faite." (belga)