Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans, s'entretient avec des journalistes lors d'une conférence de presse à Kaboul, en Afghanistan, le 17 août 2021. Les nouveaux dirigeants talibans qui ont pris le pouvoir en Afghanistan ont déclaré qu'ils ne chercheraient pas à se venger de ceux qui les ont combattus et qu'ils protégeraient les droits des femmes afghanes dans le respect des règles de la charia.
Plein écran
Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans, s'entretient avec des journalistes lors d'une conférence de presse à Kaboul, en Afghanistan, le 17 août 2021. Les nouveaux dirigeants talibans qui ont pris le pouvoir en Afghanistan ont déclaré qu'ils ne chercheraient pas à se venger de ceux qui les ont combattus et qu'ils protégeraient les droits des femmes afghanes dans le respect des règles de la charia. © EPA

Qu'est-ce que la charia, que les talibans veulent imposer en Afghanistan?

Depuis leur arrivée au pouvoir en Afghanistan, les talibans affirment qu’ils gouverneront l’Afghanistan selon la charia, ou loi islamique. Mais qu’est-ce que cela implique exactement? 

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Les responsables talibans consultent, les évacuations se poursuivent depuis Kaboul

    Les responsa­bles talibans consultent, les évacuati­ons se poursui­vent depuis Kaboul

    Les talibans ont rencontré mercredi à Kaboul l'ancien président afghan Hamid Karzai, tandis que le président Joe Biden a estimé qu'une certaine forme de "chaos" était inévitable au moment du retrait des troupes américaines. Les talibans, qui cherchent à former un gouvernement, ont annoncé qu'ils avaient "gracié tous les anciens responsables gouvernementaux", a indiqué le groupe de surveillance des sites islamistes SITE. Ils ont diffusé des images d'Hamid Karzai avec Anas Haqqani, un des négociateurs de leur mouvement.