Quand Jean-Jacques Bourdin se fait recadrer par sa femme

VideoJean-Jacques Bourdin, journaliste phare de la matinale sur RMC, s'est fait recadrer en direct par sa femme, elle aussi journaliste.

Bourdin, réputé pour ses interviews acerbes, interrogeait Anne Nivat, son épouse, à propos de l'attentat de Volgograd.

"Je tutoie, parce qu'Anne Nivat, c'est ma femme, il faut le savoir", débute Jean-Jacques Bourdin. "On a retrouvé, apparemment décapitée, la tête de la kamikaze", poursuit-il avant de se faire reprendre. "Enfin, la kamikaze, ça c'est toi qui le dis, parce que personne n'en sait rien! Là, tu répètes la dépêche AFP qui, elle, répète la propagande du gouvernement russe! Nous n'avons pas pour le moment d'autre information que celle-là (...) On n'en sait rien!", s'indigne alors la journaliste spécialisée dans les questions russes.