Plein écran
Capture d'écran. © Google Maps

Quatre enfants font un périple en voiture de plus de 1.000 km en Australie

Quatre enfants australiens se sont enfuis de chez eux durant le week-end, accomplissant un improbable voyage de plus de 1.000 kilomètres en voiture avant d'être arrêtés par la police, a-t-on appris lundi. Le jeune quatuor aurait pris la route samedi, dérobant la voiture d'un de leurs parents et emportant du cash ainsi que des cannes à pêche, pour une escapade visiblement bien préparée. 

Les quatre enfants étaient une fille de 10 ans, un garçon de 14 ans et deux autres de 13 ans. Aucun d'eux n'était en âge d'avoir un permis de conduire. Un des bambins avait laissé une note d'au revoir chez lui, selon la police.
Partis de la ville de Rockhampton dans l'État du Queensland, ils ont eu le temps de rouler jusqu'à Grafton, en Nouvelle-Galles du Sud, près de 1.000 km plus au sud. Ils y ont été interceptés dimanche soir.  

Les quatre enfants sont suspecté d'avoir à deux reprises, sur leur route, omis de payer un plein d'essence.
Le véhicule "emprunté" avait d'abord été aperçu à Glenn Innes, aussi en Nouvelle-Galles du Sud, mais la police avait décidé de ne pas intervenir immédiatement, "à cause de l'âge du conducteur et des conditions routières".
Un peu plus tard, les enfants et la voiture ont été localisés à Grafton. La police a dû forcer les portes du véhicule, car les enfants s'étaient enfermés à l'intérieur. L'interpellation s'est toutefois faite sans heurts.  

La police n'a pas encore pu interroger les jeunes fuyards, car cela ne peut se faire qu'en présence des parents.

  1. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.