Plein écran
Ursula von der Leyen dévoile les portefeuilles © REUTERS

Qui sont les nouveaux commissaires européens?

Mise à jourL’Allemande Ursula von der Leyen, qui succèdera à Jean-Claude Juncker à la tête de l’exécutif européen le 1er novembre, a dévoilé ce mardi les attributions qu’elle a prévues pour les vingt-six candidats qui lui ont été soumis par les États membres.

Le Parlement européen devra donner son aval ou non à cette équipe, après avoir auditionné chacun des prétendants entre le 30 septembre et le 8 octobre.

- le Belge Didier Reynderscommissaire européen à la Justice (anciennement attribué à la Tchèque Vera Jourovà qui passe au portefeuille des Valeurs et de la démocratie). Il hérite également de la surveillance et du respect de l’État de droit, ainsi que de la Protection des consommateurs.

Le libéral francophone est ainsi appelé à prendre la succession de Frans Timmermans pour veiller au respect de l’État de droit, un dossier sur lequel son prédécesseur s’était illustré face à plusieurs gouvernements populistes ou illibéraux qui ont émergé ces dernières années en Europe.

Plein écran
Didier Reynders © Photo News

- la Danoise Margrethe Vestager qui était candidate à la présidence devient vice-présidente exécutive et reste à la Concurrence (comprend également l’e-commerce).

Plein écran
Margrethe Vestager reste commissaire européenne à la Concurrence © EPA

- le Néerlandais Frans Timmermans hérite du Climat et du “Green deal”. Il s’agit de la “priorité de la nouvelle commission”. Frans Timmermans est également désigné 1er vice-président exécutif.

Plein écran
Frans Timmermans © EPA

- la Française Sylvie Goulard: Marché intérieur, large portefeuille qui englobe la politique industrielle, le marché unique numérique, ainsi que l’Industrie de la Défense. L’ex-ministre française de la Défense est soupçonnée dans une affaire d’emplois fictifs d’eurodéputés du MoDem, qu’elle a quitté depuis.

Plein écran
Sylvie Goulard © AFP

- l’Irlandais Phil Hogan devient commissaire européen au Commerce (anciennement à l’Agriculture). Ce poste sensible lui vaudra de gérer les tensions commerciales avec les États-Unis mais aussi de négocier le libre-échange avec le Royaume-Uni post-Brexit

Plein écran
Phil Hogan © AP

- l’Italien Paolo Gentiloni à l'Économie

- le Letton Valdis Dombrovskis à l'Économie pour les citoyens (également vice-président)

- le Polonais Janusz Wojchiechowski à l’Agriculture

- la Chypriote Stella Kyriakides à la Santé

- l’Autrichien Johannes Hahn au Budget et à l’administration

- l’Estonien Kadri Simson à l'Énergie

- le Hongrois Laszlo Trocsanyi à l'Élargissement 

- le Grec Margaritis Schinas à la “Protection du mode vie européen”

- le Lituanien Virginijus Sinkevicius à l’Environnement et aux Océans

- la Maltaise Helena Dalli à l'Égalité 

Plein écran
Les commissaires et leurs portefeuilles © European commission